Voyager de manière plus responsable

15/01/2021
voyager-plus-responsable

Suite à nos nombreux voyages, à l’arrivée de nos deux enfants et à notre sensibilité croissante pour l'écologie, notre éco-conscience s’amplifie ses dernières années. Hors nous savons tous deux que notre passion pour le voyage n’est pas très écologique, en grande partie à cause de notre empreinte carbone liée à l’avion. Pour autant, se couper des destinations les plus éloignées et ne plus prendre l’avion serait un peu extrême. Nous réfléchissons donc à nous orienter vers un tourisme plus responsable.

Comment voyager de façon plus responsable ?

Nous n’envisageons pas de ne plus voyager. Nous souhaitons même dans le futur, emmener avec nous nos enfants vers de lointaines destinations. Voyager ouvre l’esprit et nous alerte sur l’état actuel du monde, sur la beauté des paysages de la Terre, nous donnant envie de les préserver. C’est aussi une façon de s’enrichir et de mieux comprendre les autres en découvrant des us et coutumes différents des nôtres et en apprenant à les respecter.

Respecter notre environnement et le cadre qui nous entoure.

Dans nos futurs choix, nous pensons qu’il sera important de bien choisir les acteurs avec qui nous voyagerons (agences, compagnies de transports, hébergements, ...), quitte à payer un peu plus. Regarder leur démarche responsable pour préserver au mieux la nature.

Il est aussi important d’avoir le bon comportement en préservant la faune et la flore : ramasser nos déchets, ne pas dégrader un environnement, respecter le milieu naturel des animaux … Quelques exemples simples : ne pas faire de feux interdits par les autorités locales en camping, utiliser une crème solaire qui n’a pas d’impact sur les coraux, payer son entrée dans les parcs et zones protégés, ne pas cueillir des fleurs en pleine nature, éviter l’exploitation des animaux (exemple les balades à dos d’éléphants en Asie) …
Nous privilégierons désormais la visite de réserves naturels plutôt que des zoos, dans la mesure du possible car nos enfants sont très friands de voir des animaux. Après certains zoos ou réserves font un travail admirable en préservant certaines espèces, en les amenant à se reproduire et en aidant à repeupler leur milieu naturel. Encore une fois, tout est une question de se renseigner sur le travail de chaque organisation, sur leur mentalité et leurs objectifs responsables. De la même façon que nous choisissions de continuer à voyager en avion, on ne peut pas demander à tout le monde d’être exemplaire mais privilégiez ceux qui font des actions dans le sens d’un avenir plus responsable.

Avant de juger, il faut aussi chercher à comprendre les règles d’un lieu qu’on visite. Si on vous interdit de marcher dans certaines zones, c’est peut-être pour préserver la croissance de plantes ou protéger un nid. Si on vous interdit de vous baigner, c’est pour protéger la faune aquatique. Avant d’acheter également des objets, renseignez-vous sur leur provenance (travail d’enfants, vol d’objets sacrés, élevages clandestins ou abusifs d’animaux, …).

tribu-sapa-vietnam
Au nord du Vietnam vivent différentes tribus dont nous avons appris les traditions.

Respecter les populations locales et leur façon de vivre.

Nous ne pensons pas toujours à nous questionner sur nos usages les plus courant comme l’horaire des repas, notre tenue vestimentaire, notre consommation d’alcool ou de cigarette, notre utilisation du téléphone portable, … Nous n’imaginons pas toujours les différences culturelles dans les destinations que nous fréquentons. Il est donc vital de se renseigner pour ne pas choquer les locaux, vous mettre en danger ou même hors la loi.

En préparant nos itinéraires, nous cherchons toujours à en savoir plus sur la façon de vivre localement, nous nous renseignons sur les us et coutumes des locaux. Notre façon de voyager n’est pas d’arriver dans un pays en attendant forcément de retrouver notre mode de vie de Français. Nous goutons à la cuisine locale, nous visitons de façon respectueuse les lieux de cultes, nous apprenons quelques mots de politesse (bonjour, au revoir, merci, s’il vous plait), nous apprenons les règles élémentaires pour ne pas commettre d’impairs sans le savoir (voir par exemple notre article sur les us et coutumes au Japon), …

Quand c’est possible, nous préférons également faire appel à un guide local qui connait bien le pays. Nous essayons aussi au maximum du possible d’éviter les excusions de groupe (parfois obligatoires pour des raisons de sécurité). À ce sujet, il est également essentiel de respecter les règles de sécurité du pays souvent dictées par le contexte géopolitique. N’essayez pas de vous lancer seul à l’aventure en excursion si le gouvernement du pays le déconseille. Respectez les règles locales, informez-vous sur la réalité des risques, soyez responsable.

De la même façon, respectez les lieux de cultes et croyances de chacun. Prévoyez un châle pour couvrir vos jambes et vos épaules, n’écrivez pas sur les pierres des vieux temples (on voit tellement de graffitis, c’est désolant), baissez de tonalité, … Nous étions affligés de savoir que certains touristes continuaient d’essayer d’escalader Uluru en Australie, montagne sacrée des Aborigènes qui voient d’un mauvais œil ces défis de touristes.

uluru-australie-outback
Uluru, dans l'outback en Australie, est un rocher sacré pour les Aborigènes.

S’immerger dans la culture locale d’un pays est le meilleur moyen de le découvrir. On parle aussi de "Slow travel" : consommer local, privilégier les hébergements authentiques et les transports collectifs. Nous avons adoré par exemple nos deux nuits passées chez l’habitant au Vietnam. Même si la barrière de la langue est parfois là, vous trouverez d’autres façons de communiquer.

Les écogestes que nous devrions tous avoir en voyage.

Nous essayons tant que cela est possible de voyager léger, surtout pour les longues distances en avion. Nous avons découvert également de nouveaux cosmétiques solides pratiques et écologiques qui feront partie de nos prochains voyages. Pour nos randos, la gourde et le sac à dos léger font également partie du voyage, pour éviter localement de consommer trop de plastique (bouteilles d’eau, sac plastique).

Sur place, nous essayons de trier nos déchets, d’être attentifs à l’usage de l’eau et d’économiser l’énergie. Bref d’avoir le même comportement que chez nous en France.

Nous aimons beaucoup filmer et prendre des photos lors de nos voyages mais nous respectons les interdictions locales dans des lieux de cultes ou musées sur l’interdiction des photos avec ou sans flash. Nous essayons d’être discrets quand nous prenons une scène quotidienne en photo sur laquelle des personnes sont présentes et quand nous voulons faire un portrait d’un local, nous demandons son autorisation avant. Même si vous ne parlez pas la langue, il est facile avec un sourire et en montrant votre appareil de faire comprendre que vous voulez prendre une photo. C’est souvent un bon moyen de nouer le contact.

Nous nous informons toujours sur la pratique des pourboires. Dans certains pays, cela fait vivre la population locale et il est important de donner cet argent aux chauffeurs, serveurs, guides, ... C’est parfois leur unique salaire. Renseignez-vous sur le montant à donner. Vous trouverez cette info dans vos guides de voyage ou sur internet. À l’inverse dans certains pays, il est offensant de laisser un pourboire.

Sachez enfin qu’il vaut mieux privilégier le don aux associations compétentes, aux écoles, aux chefs de village, plutôt que de favoriser la mendicité, notamment celle des enfants.

Vous pouvez aussi compenser vos émissions en CO2 liées à votre transport en avion en participant à des programmes de solidarité climatique comme ceux de l’organisation Pur Projet qui vous propose de financer les plantations d’arbres. Pensez aussi simplement à peut-être voyager moins souvent mais plus longtemps dans un pays pour prendre le temps de le découvrir tout en réduisant vos voyages en avion.

...

Nous savons que voyager responsable n’est pas facile et nous remettons nous-mêmes en question mais pensons aussi que si chaque voyageur fait un petit effort c’est toujours cela de gagné pour préserver cette belle planète que nous souhaitons continuer de découvrir. Pour nous, il ne faut pas remettre en question le voyage mais repenser notre façon de voyager.

Conseils

Poursuivez votre lecture

top-7-visites-yvelines

Top 7 des visites dans les Yvelines

26/02/2021