Comment acheter un bon véhicule en Australie ?

28/08/2020
comment-acheter-vehicule-australie

Nous souhaitions acheter une voiture ou un van pour notre périple en Australie. Les anciens voyageurs revendent aux nouveaux arrivants leurs véhicules qui peuvent vite accumuler beaucoup de kilomètres au compteur.

Pour ceux qui seraient intéressés, voici donc la liste des points de contrôle :

1/ Équipement

Prévoyez d’avoir à disposition un chiffon, un bloc-note et une torche.

2/ Extérieur du véhicule

Au niveau de l’extérieur, regardez l’état général du véhicule. Est-il abîmé, y a-t-il de la rouille, des marques sur la carrosserie, des zones enfoncées ? En cas de pet, ne pas hésiter à demander au propriétaire d’où ça vient et de quand ça date. Vérifiez aussi qu’il n’y a pas de rouille dans les encadrements de porte. S’il y en a beaucoup, ce n’est pas bon signe. Passez le doigt sur la rouille et appuyez : si ça s’enfonce, c’est très mauvais signe. Même vérification au niveau de l’encadrement du coffre. Profitez-en pour demander où est la roue de secours et vérifiez son état (non dégonflée, bon état général), ainsi que les accessoires pour changer la roue (jack). Regardez sous la voiture à l’aide de la lampe, il ne doit y avoir ni rouille, ni craquèlement, ni fissure. Regardez l’état du pot d’échappement et sa fixation. Il est gris pour une essence, noir pour un diesel.

Contrôlez également les pneus, ils ne doivent pas être trop lisses. Sinon il faudra les changer, sachant qu’un pneu coûte environ 100 dollars. Gigotez les roues, il ne doit pas y avoir de bruit. Contrôlez la date de fabrication sur le pneu (ex 5107 : 51 est le numéro de semaine, 07 l’année). Contrôlez également les suspensions, en prenant appui sur la voiture, celle-ci ne doit effectuer qu’un ou deux rebonds pas plus.

Regardez l’autocollant de registration à droite du pare-brise, il est obligatoire. Vérifiez la date d’expiration, si elle expire bientôt, il faudra repayer. On y trouve aussi le modèle de la voiture, le numéro d’immatriculation (vérifiez qu’il s’agit bien du même que celui des plaques) et le numéro d’identification du véhicule (vérifiez qu’il s’agit du même que celui sur les papiers et sur la plaque métallique sous le capot).

3/ Sous le capot

Vérifiez l'état général du moteur, pas de rouille. Regardez l’état des durites (gros tuyaux), ils ne doivent pas être fissurés ou craquelés. La batterie doit être en bon état, sans corrosion, sans sulfatation sur les bornes. Les courroies (ceinture) doivent être sans craquèlement. Passez la main dessus et poussez doucement, il ne doit pas y avoir trop de mou, elles doivent être fermes sans fissures. Il ne doit pas y avoir d’huile partout, ni sous la voiture.

Le moteur ne doit pas être en dessous d’un 2 L, attention également à son âge (devient difficile en essence passé 200 000 km). L’huile moteur a deux points de contrôle : dévissez le bouchon du réservoir qui doit être propre sans mayonnaise et contrôlez le niveau avec la jauge. Retirez-la puis regardez le niveau du liquide ainsi que sa couleur et sa fluidité (jaune pour essence, noir pour diesel, doit être toujours liquide). Il existe également une jauge sous le bouchon du réservoir de direction assistée, la jauge doit être humide, le liquide souvent rose ou rouge bien liquide (ne doit pas être noir ou épais). Il peut exister une jauge pour les boites automatiques, vérifiez aussi l’état du fluide. La transmission se vérifie également à chaud. Contrôlez le liquide de freinage via le bac transparent car il doit être rempli.

4 / Démarrage du véhicule

Démarrez le véhicule et contrôlez de l’arrière qu’il n’y a pas de fumée au niveau du pot d’échappement. Une légère volute blanche n’est pas gênante mais des fumées noires ou bleues (brûlage d’huile) sont inquiétantes. À chaud, il ne doit plus y avoir de fumées blanches (dû à un problème de joint de culasse). Écoutez et regardez également le moteur au démarrage. Il ne doit pas y avoir de bruits suspects.

Vérifiez les clignotants, les phares, les essuie-glaces à l’avant et à l’arrière, ainsi que les freins et feux de détresse. Au volant, contrôlez également les rétroviseurs, l’ajustement des sièges, l’ouverture des fenêtres, les ceintures de sécurité, l’état général des sièges mais aussi tous les voyants (kilométrage, température, essence), le frein à main, l’allume-cigare, le système de ventilation.

5/ Test de conduite

En conduite, contrôlez les vitesses (le changement doit être fluide), les freins, le volant dans les virages ainsi qu’en se garant (vérifiez qu’il n’y a pas de problèmes quand le volant est tourné au maximum). Tester la voiture à grande vitesse également pour vérifier que le moteur suit bien. Vérifiez qu’il n’y a pas non plus trop de jeu sur le volant (dû à la crémaillère).

6/ Négocier

Contrôlez tous les papiers, demandez les factures de garage. Une courroie de distribution se change tous les 100 000 km. Demandez pourquoi ils la vendent à ... Dollars ? Laissez le vendeur vanter les qualités puis revenez sur les défauts notés pour négocier le prix.

Bonne route !

...

Conseils

Poursuivez votre lecture

comment-trouver-job-fruit-picking-ferme-australie

Comment trouver un job en fruit picking dans une ferme en Australie ?

18/09/2020